home3.jpg
home3.jpg
home2b.jpg
home2b.jpg
home1.jpg
home1.jpg
  • home3.jpg
  • home2b.jpg
  • home1.jpg

Compte-rendu de l' action 10 décembre 2016

À l’occasion de la journée internationale des Droits de l’Homme, le samedi 10 décembre 2016, nous sommes une quarantaine à nous être rassemblés au Monts des Arts à Bruxelles. L’objectif: dénoncer les dérives antidémocratiques de notre société matérialisées par diverses mesures portant atteintes aux droits fondamentaux de tous.

  

En effet, cette année encore, c’est à différents niveaux que nous faisons le même constat : par les mesures avancées par le gouvernement comme réponse au terrorisme, par l’élargissement des pouvoirs de la Sureté de l’Etat, par la limitation de l’accès à l’aide juridique, par la mise à mal du secret professionnel des travailleurs sociaux des CPAS, ainsi que par les attaques aux droits sociaux, ce sont les droits de l’Homme qui sont de plus en plus bafoués en Belgique.

C’est donc autour d’un mise en scène théâtrale, en jetant des « sacs poubelles de droits » entier dans un container, que Diletta Tatti (Progress Lawyers Network), Felipe Van Keirsbilck (CNE) et Stéphane Roberti (président du CPAS de Forest), ont pris la parole pour dénoncer cette situation alarmante.

Le slogan : « Une démocratie qui jette les droits de l’Homme, ça pue ».

Lire l’article paru dans Le Soir: https://www.rtbf.be/info/societe/detail_des-avocats-tirent-la-sonnette-d-alarme-en-marge-de-la-journee-des-droits-de-l-homme?id=9477464